2017-01-AccordCadreMontDeMarsanUPPA

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA)
PDF
Vous êtes ici :
  • >
  • > Renouvellement de la convention cadre de partenariat 2016 - 2020 UPPA/Mont-de-Marsan Agglo

Renouvellement de la convention cadre de partenariat 2016 - 2020 UPPA/Mont-de-Marsan Agglo

Mont-de-Marsan Agglo et l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (UPPA) ont signé, le 2 février 2017, la nouvelle convention de partenariat qui officialise la poursuite du soutien de l'Agglomération au développement de l'IUT des Pays de l'Adour de Mont de Marsan, pour la période 2016 - 2020.

Mont-de-Marsan Agglo apporte, depuis 2012, son soutien aux formations, aux projets de recherche et aux actions de valorisation et de transfert de technologie de l'IUT montois, à travers une convention de partenariat passée avec l'UPPA. Pour conforter cet accompagnement, les deux structures ont souhaité procéder à son renouvellement pour la période 2016-2020, qui correspond au plan quinquennal de l'UPPA.

Dans cette perspective, l'Agglomération orientera son appui dans les domaines de la recherche, de sa valorisation et de l'innovation et, notamment, dans le cadre du programme de développement de son parc technologique SO WATT !.

Une enveloppe budgétaire prévisionnelle de 425 000 € ainsi qu'un plan d'actions réparti selon les deux axes suivants ont été votés en Conseil communautaire pour la période 2016-2020 :

  • Le soutien et la valorisation des projets de recherche des laboratoires et équipes de l'UPPA œuvrant à l'IUT de Mont-de-Marsan, ainsi que le soutien au transfert de technologie :
    • aide au fonctionnement et équipements pour la mise en œuvre de nouveaux programmes de recherche,
    • actions de valorisation des activités de recherche pouvant prendre la forme de colloques ou de séminaires,
    • création de réseaux de partenaires via le Parc technologique,
    • recrutement d'un ingénieur d'étude de recherche, d'un post doctorant ou d'un doctorant pour une durée de 6 mois à 3 ans (ce soutien favorisera une collaboration entre un enseignant-chercheur de l'IUT et une entreprise du territoire dans les secteurs développés sur le Parc technologique).
  • Le soutien aux formations dispensées dans les trois départements d'enseignement de l'IUT. Cette aide a pour objectif de permettre la diversification des niveaux de formation dans des thématiques orientées vers le milieu économique du territoire et le maintien, sur notre territoire, d'étudiants locaux dans les premières années de leur cursus. Le soutien aux trois départements de l'IUT portera sur :
    • une aide au fonctionnement,
    • un soutien pour le renouvellement ou l'acquisition d'équipements.

Bilan de la convention 2012-2015

L'accompagnement financier de Mont-de-Marsan Agglo s'est élevé à 247 970 €, soit en moyenne, sur une année pleine, entre 81 000 € et 85 000 €. Il a permis la diversification des ressources financières de l'UPPA, compte tenu de la baisse des dotations d’État. Les actions engagées ont été les suivantes :

Maintien des investissements pour la poursuite d'enseignements de qualité reconnus par les professionnels dans les Landes et le Sud Aquitaine.

 Soutien aux formations - Département d’enseignement Réseaux & Télécommunications (R&T)

  • Aide au financement de partenariats locaux avec des entreprises du domaine, en particulier partenariat avec l’entreprise Héliléo (technologies et applications liées aux signaux GPS) et à l'entreprise Alternance
  • Soutien à des actions pédagogiques.

Soutien aux formations - Fonctionnement du département d’enseignement Génie Biologique / Option industries alimentaires et biologiques

  • Renouvellement d'un matériel technologique de qualité, identique au matériel utilisé par les entreprises et en adéquation avec l'évolution technologique du domaine agroalimentaire.

Soutien aux formations - Fonctionnement du département d’enseignement Sciences et Génie des Matériaux (SGM)

  • Participation à l'acquisition de matériel industriel performant : spectrogoniomètre, appareil de contrôle non destructif (CND) des matériaux par ultrasons (détection de défauts dans une pièce)
  • Participation à l'acquisition de matière première (bois, métaux, polymères…), de petit outillage et de matériel de laboratoire (chimie et physique).

Participation à des projets de recherche et développement menés par les laboratoires, favorisant le transfert de technologie.

Soutien au fonctionnement de l’équipe montoise du LIUPPA (Laboratoire Informatique de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour) fléché en priorité vers :

  • Les missions de recherche et, notamment, la présentation et le partage des travaux dans différentes conférences : ER 2015 à Stockholm (Suède), ICSE 2015 à Florence (Italie), INSCRYPT 2014 à Beijing (Chine), FARES 2013 à Rasenburg (Allemagne),
  • l’organisation d’événements, de séminaires,
  • L’achat de matériels dits d’investissement : robot de téléprésence,
  • Des actions diverses, comme la diffusion scientifique lors d'événements grand public ou en direction du public scolaire : semaine des sciences, concours de robotique...
  • Le fonctionnement quotidien du laboratoire.

Le soutien de l'Agglomération a permis également le financement, pour un an, d’un poste d’ingénieur de recherche (projet SETIS 2015). Ses missions :

  • Mise au point d’un simulateur de parc de voitures électriques, en vue de l’évaluation de l’économie réalisée par rapport à un parc de véhicules classiques,
  • Finalisation de divers prototypes du laboratoire, pour achever l’implémentation des travaux de thèse de plusieurs doctorants.

Soutien au fonctionnement du laboratoire IPREM-EEM (Institut des Sciences Analytiques et de Physico-chimie pour l'Environnement et les Matériaux - Equipe Environnement et microbiologie)

  • Réalisation de deux travaux de thèse : « Etudes des mécanismes de captage lipidique et glucidique chez le palmipède à foie gras » avec pour objectif d’améliorer les rendements de production en foie gras et  « Rôle fonctionnel du microbiote intestinal du canard ».

Soutien au fonctionnement du laboratoire IPREM-EPCP (Institut des Sciences Analytiques et de Physico-chimie pour l'Environnement et les Matériaux - Equipe Physique chimie des polymères).

Les axes de recherche de l’équipe montoise sont orientés autour de la valorisation du bois et des composites à base de bois.

  • Financement, pendant deux ans, d’un poste d'ingénieur pour développer les activités du site montois de Xylomat (équipex Xyloforest).
  • Soutien à plusieurs projets de recherche appliquée et de transfert de technologie.
  • Organisation de congrès dont Les premières rencontres Xylomat.

Le soutien de Mont-de-Marsan Agglo depuis 2009 - Hors convention

  • Participation financière à la construction des halles technologiques de l'IUT "Sciences et génie des matériaux" et "Génie biologique" - 400 000 € (2009-2011).
  • Participation financière au projet de construction de la halle technologie Très Haut Débit - 122 000 € (2017-2018).
  • Soutien au projet « Energy Environment Solutions » (E2S) porté par l'UPPA, au programme "Initiatives Science – Innovation –Territoires – Économie" (I-SITE) (2016-2017).
  • Projet de co-construction d'un schéma local de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (projet 2017).
  • Soutien au projet de création d’un nouveau bâtiment sur le site So Watt, le Fablab Xylomat. Financé dans le cadre du CPER 2015-2020, ce bâtiment de 800m2 devrait réunir les principaux équipements de Xylomat et permettre de déployer ses activités de R&D et de transfert de technologie sur ce nouveau site en synergie avec la pépinière d’entreprise, La Fabrik, le Fablab et les écoles supérieures de design et de management.