2018-05-CreationInstitutConfucius

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Organisation
PDF
Vous êtes ici :

Création d'un Institut Confucius à Pau

François Bayrou, maire de Pau et président de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées, Mohamed Amara, président de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, et Zhihui Deng, représentant de l'Université de Xi'an s'engagent, en présence et grâce à M. Yang, Ministre Conseiller de l'Ambassade de Chine en France, dans un partenariat en vue de la création d'un Institut Confucius à Pau, de manière à renforcer et à structurer la diffusion de la langue et la culture chinoises dans le Béarn et au-delà.

De gauche à droite, M. Amara, président de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, M. Bayrou, maire de Pau et président de l'Agglomération Pau Béarn Pyrénées et M. Deng, directeur de l'Université des études internationales de Xi'an

Forte de 1,3 milliards d'habitants, la Chine s'ouvre sur le monde et multiplie les échanges sur le plan économique et industriel, ainsi que dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche. Cela se traduit par des implantations d'entreprises chinoises à travers les cinq continents, des implantations d'entreprises étrangères en Chine, le développement du commerce international, des accords de coopération universitaire et des échanges d'étudiants. La Chine offre ainsi de nombreuses opportunités d'échanges tant au niveau individuel qu'à celui des entreprises.

Dans ce contexte, la connaissance de la langue et de la culture chinoises devient désormais pour les français – scolaires, étudiants, scientifiques, ingénieurs, industriels, professionnels du tourisme... - un atout majeur tant pour des raisons professionnelles que culturelles.

Afin de promouvoir la langue et la culture chinoises, de renforcer les échanges éducatifs et culturels, d'intensifier les relations culturelles, scientifiques, économiques et touristiques entre la Chine et la France et plus particulièrement le Sud-Ouest, la Mairie de Pau, l'Université de Pau et des Pays de  l’Adour (UPPA), mais aussi plusieurs grandes entreprises souhaitent l'implantation à Pau d'un Institut Confucius.

Des atouts importants et des attentes fortes

Compte tenu de l'ancienneté du jumelage entre Pau et Xi'an (septembre 1986) et des liens forts entre l'Université de Pau et des Pays de l'Adour et l'Université du Nord-Ouest de Xi'an qui ont signé un accord de coopération universitaire, la ville de Pau se propose d'offrir au futur Institut Confucius une implantation privilégiée, bénéficiant d'un rayonnement pour faire valoir ses activités culturelles.
Au-delà de Pau, l'UPPA, également implantée sur plusieurs sites (Bayonne, Anglet, Tarbes et Mont-de-Marsan) offre à l'Institut Confucius un large potentiel de développement.

En l'absence d'un Institut Confucius dans le Sud-Ouest, Pau et sa région ne peuvent pas répondre aux attentes fortes qui se développent sur le territoire vis-à-vis de la Chine. La Chine peut trouver, ici, des axes forts de développement économique, touristique, culturel, éducatif, sportif...  et réciproquement : en effet, le Béarn, le Pays basque et Les Landes et leurs entreprises sont déjà tournés vers la Chine, avec la ferme volonté d'intensifier les relations.

Des besoins en matière de formation : la forte demande d'apprentissage de la langue chinoise par les jeunes français se traduit par le nombre déjà important de formations initiales proposées à Pau.  

L'échange de chercheurs : Pau est un centre majeur pour la recherche dans le domaine des géosciences. L'entreprise Total  y a concentré l'essentiel de sa capacité de recherche et de développement mondiale. Dans son sillage, des entreprises du secteur se sont implantées.
L'université a, de son côté, développé des laboratoires dans le champ des disciplines concernées et souhaite accueillir toujours plus d'étudiants chinois qui voudraient poursuivre des études spécialisées dans les domaines concernés, notamment des doctorants.
Le campus universitaire de Pau reçoit déjà de nombreux étudiants chinois mais l'ambition est de l'ouvrir encore plus largement.

L'Institut Confucius

Les Instituts Confucius sont des établissements culturels à but non lucratif, implantés dans plusieurs villes du monde, en partenariat avec les universités locales. A ce jour, 525 instituts sont répartis dans 134 pays, dont 17 en France. 
Au-delà des missions traditionnelles de promotion de la langue et de la culture chinoises, les Instituts ont aussi vocation à permettre un rapprochement global entre villes et établissements partenaires, à travers l'organisation d'événements et de projets d’intérêt commun.

L'université de Xi'an

Xi'an, ville de plus de 8 millions d'habitants, compte plusieurs universités. Celle avec laquelle la ville de Pau va coopérer pour créer l'Institut est celle de XISU : Université des Etudes Internationales (Xi'an International Studies University). Fondée en 1952, elle est spécialisé dans les sciences humaines et économiques (arts, lettres, langues, économie, sciences sociales) et composée de 24 facultés et d'une école doctorale. Répartie sur 3 campus, elle accueille 16 000 étudiants et propose 52 offres de formations de niveau licence, 59 de niveau master et 13 de niveau doctorat.
Elle offre une formation du français, via un Département du Français, composé de 19 enseignants et délivre une licence en langue française et deux masters (recherche en langue et littérature française, et un master en interprétariat).