Transition énergétique : Enedis aux côtés de l'UPPA


Céline Vautrelle, directrice régionale Enedis en Pyrénées & Landes
Rencontre avec Céline Vautrelle, directrice régionale Enedis en Pyrénées & Landes. L'entreprise qui gère le réseau de distribution d'électricité français est un partenaire fidèle de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour dans le domaine de la transition énergétique.

 

Quel intérêt pour Enedis de s'associer à l'UPPA ?

Nous sommes une entreprise nationale, mais très ancrée localement, avec 25 sites et 839 salariés qui connaissent parfaitement ce territoire singulier associant le rural et l’urbain. Enedis en Pyrénées & Landes accompagne les acteurs locaux et les collectivités comme partenaire de la transition énergétique sur le territoire.

L'UPPA nous intéresse donc particulièrement car nous sommes implantés sur le même périmètre géographique et partageons des engagements communs en faveur de la transition énergétique. Nous avons un intérêt naturel à travailler ensemble. L'UPPA nous apporte un regard complémentaire, nourri de l'approche de la recherche, posant des prospectives et dessinant les enjeux auxquels nous seront confrontés demain. Dans le domaine du droit, les travaux de recherche de l'UPPA nous donnent un coup d'avance en anticipant par exemple l'encadrement législatif de l'énergie.

 

Quel est le cadre de cette collaboration ?

Nous avons signé en 2015 une convention de partenariat qui a été renouvelée en 2018. L'accord comprend plusieurs finalités. Il prévoit de développer des axes de recherche communs en lien avec la transition énergétique. Enedis est aussi membre fondateur du consortium Pau droit énergie rassemblant des acteurs publics et privés à même de contribuer à animer le débat et les dynamiques du territoire sous l'angle de la transition énergétique. Enedis est aussi partenaire de la Chaire E2S UPPA MOVE consacrée aux sujets juridiques de la mobilité durable. La convention prévoit en outre des interventions croisées, aussi bien de la part de chercheurs de l'UPPA dans nos services que de professionnels d’Enedis à l'université sous forme de cours ponctuels, de séminaires ou d'études de cas.

Notre collaboration comprend enfin un volet formation, que nous souhaitons continuer à développer. Nous accueillons ainsi chaque année une quinzaine d’étudiants en dernière année de l’ENSGTI pour une journée de découverte des enjeux de la distribution électrique et des smart grids, avec visite de l’Agence de Conduite Régionale - notre tour de contrôle des réseaux électriques de la région. Cette action, en place depuis plusieurs années, n’a malheureusement pas pu être réalisée en 2020 dans le contexte de crise sanitaire, mais reste toujours d'actualité.

 

Comment concilier les intérêts respectifs ?

La rencontre entre le regard pragmatique d'Enedis et l'approche académique de l'UPPA est enrichissante pour tout le monde. Enedis est à l'interface entre les clients et les collectivités locales. La mobilité électrique dépend de la capacité d'équiper l'espace public de bornes de recharges et aussi de la capacité des usagers de disposer de bornes sur leur lieu de vie. Je pense ici aux promoteurs immobiliers que nous accompagnons. Notre métier consiste à traiter les besoins en terme de solutions. Dans le cadre de la Chaire MOVE, nous apportons par exemple notre expérience concrète sur le terrain, nous partageons nos données. En retour, les chercheurs de l'UPPA nous aident à analyser les dynamiques, à mieux comprendre les attentes, à faire évoluer nos solutions d'accompagnement. Cette confrontation et cette complémentarité sont précieuses et bénéfiques pour chacun. Enedis a besoin de l'expertise de l'UPPA autant que l'UPPA a besoin de l’expérience d'Enedis.

Nous partageons par ailleurs cette même volonté de faire émerger les innovations au plus près des territoires. Nous soutenons par exemple le développement de deux jeunes sociétés de la technopole Helioparc lauréates de notre concours Start-up Enedis : ATOUTS HSE et ST37. La solution développée, qui va bénéficier de six mois d’expérimentation, vise à identifier des situations dangereuses grâce à un assistant intelligent, via analyse vidéo, et à sensibiliser nos salariés sur les risques observés. C'est important de stimuler le goût de l'innovation et de l'initiative.

 

Contact : Enedis Pyrénées & Landes