2019-01-UPPABRGM

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Organisation
PDF
Vous êtes ici :

Signature du premier accord cadre entre le BRGM et l'UPPA

Le BRGM et l’UPPA ont signé un premier accord cadre dans les domaines de la géo-énergie et de l’environnement, le 23 janvier dernier.

Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et l’Université de Pau et des Pays d’Adour (UPPA) ont signé une première convention cadre de collaboration de recherche dans les locaux de l’université le 23 janvier 2019, en présence de Pierre TOULHOAT, directeur général délégué BRGM et Mohamed AMARA, Président de l’UPPA. Elle ambitionne de renforcer des liens déjà existants entre le BRGM et l’I-Site « Solutions pour l’Energie et l’Environnement – E2S UPPA » porté par l’UPPA et vise à développer de nouveaux projets dans des domaines stratégiques communs.

Signé pour une durée de 4 ans, cet accord vise à mettre en synergie la complémentarité de l’UPPA, qui porte l’I-Site « E2S UPPA», et du BRGM en matière de géo-énergie et d’environnement pour faire face aux enjeux énergétiques et environnementaux du sous-sol.

Il préside dans la volonté des deux partenaires d’officialiser des liens forts préexistants dans un cadre contractuel avec pour but de les optimiser en se donnant des axes de coopération et les moyens d’en assurer la coordination, notamment au travers de thèses, de projets communs.

L’ambition des deux partenaires est de maintenir une bonne harmonie entre recherche fondamentale et appliquée avec pour chacun des partenaires un objectif de convergence permettant d’en assurer l’équilibre. Pour le BRGM cet accord sera l’occasion d’ancrer plus fortement la recherche issue de ses orientations stratégiques dans le monde de l’excellence académique.

A la croisée des mondes industriels et académiques

Au travers de leurs laboratoires respectifs, les deux établissements font partie du réseau des Instituts Carnot, qui encourage les une recherche scientifique partenariale tournée vers le monde industriel. La recherche développée dans ce cadre sera dédiée aux enjeux énergétiques et environnementaux du sous-sol.

La collaboration entre le BRGM et l’UPPA porte sur plusieurs thématiques, et notamment :

  • l’étude de processus géologiques et de propriétés du sous-sol pour diverses applications énergétiques (géothermies, stockage souterrains, capture et stockage de CO2) ;
  • le développement de procédés industriels dont la biolixiviation ;
  • l’érosion côtière.

« Il existe à l’UPPA une dynamique de recherche que le BRGM se doit d’accompagner, avec la labellisation  I-SITE, le Centre de recherche Total et le pôle Avenia » déclare Pierre Toulhoat, directeur général délégué du BRGM.

Une collaboration qui se veut riche en projets de recherche partagés entre l’UPPA et le BRGM, en partenariat avec l’industrie, aussi bien dans un cadre national, international, Inter-Carnot, et permettant de construire, à court et moyen terme, une offre originale pour la formation d’étudiants et de professionnels.

Principaux projets 2019 entre le BRGM et l’UPPA

Collaboration avec le Laboratoire de Thermique, Énergétique et Procédés (LaTEP) dont Total assure la cotutelle, membre de l’Institut Carnot ISIFoR : le BRGM est partenaire du projets ANR CARPHYMCHEAU (CARactérisation des phénomènes PHYsiques-Matières dans les éCHangeurs pour EAUx Géothermales) ;

Collaboration avec le Laboratoire des sciences pour l’ingénieur appliquées à la mécanique et au génie électrique (SIAME), membre de l’Institut Carnot ISIFoR : le BRGM est co-financeur des programmes Ecosphère continentale : processus et modélisation-ANR et GIS 3SP (Pollutions et risques écotoxicologiques), et partenaires de nombreux projets de recherche ;

Association avec le consortium Solutions pour l’Énergie et l’Environnement (E2S UPPA) qui vise à promouvoir les relations avec les partenaires sociaux-économiques : le BRGM-ISTO est co-financeurs des 3 projets lauréats réalisés dans le cadre de l’appel à projet spécifique « Sourcing and Scientific Challenges (Caractérisation thermodynamique du système sous pression CO2-impuretés(NOx, N2, SO2, O2, H2), Modélisation de la biolixiviation en régime batch et Rôle des processus thermophysiques dans les mécanismes de transport réactif induits par l’injection du CO2 dans les aquifères salés profonds).