Lancement du hub interdisciplinaire et bio-inspiré EnSuITeKick-off meeting

Le hub “ENergy SUstainable Independent TErritories” (Territoires indépendants sur le plan des énergies renouvelables) a été officiellement lancé mercredi 6 octobre 2021 à l’IPREM.

Il s’agit d’une collaboration de recherche entre sciences “dures” et sciences sociales, commencée en début d’année et pour 5 ans. Ou comment réunir chimistes, mathématiciens, juristes, géographes, sociologues et économistes pour travailler ensemble sur l’indépendance énergétique d’un territoire. L’idée est que la photosynthèse artificielle permettra peut-être un jour à chaque habitant de stocker et redistribuer autour de lui l’énergie qu’il aura lui-même produite sous forme d’hydrogène vert.

Comme l’a rappelé en ouverture de colloque Isabelle Baraille, vice-présidente de l’UPPA en charge de la recherche, les hubs sont les projets phares de l’I-SITE* E2S UPPA. Coordonné par le chimiste Laurent Billon et le juriste Louis de Fontenelle, le hub EnSuITe associe pas moins de trois laboratoires de recherche (IPREM, LMAP, TREE) et une unité mixte de service (DMEX) de l’UPPA, ainsi que quatre universités étrangères (Canada, Espagne, Allemagne).

Tarik Chekchak, directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs Souhaitables, a ensuite expliqué comment s’inspirer du vivant pour accompagner les transitions territoriales. Sont également intervenus Christophe Krolik (professeur de droit des ressources naturelles et de l’énergie à l’Université Laval au Canada) et Frédéric Chandezon (CEA Grenoble, vice-coordinateur de l’Initiative SUNERGY).

 

* Initiative Science, Innovation, Territoires, Economie (Projet d’Investissements d’Avenir du gouvernement)